« Dusk » de Chelsea Wolfe est notre chanson heavy de la semaine

Heavy Song of the Week est un article sur Heavy Consequence qui présente les meilleurs morceaux de métal et de hard rock que vous devez entendre tous les vendredis. Cette semaine, l’honneur revient à Chelsea Wolfe pour sa nouvelle chanson « Dusk ».


Le nouveau single « Dusk » de Chelsea Wolfe mérite d’être entendu sur de bonnes enceintes ou un bon casque. Il s’agit d’une offre résolument hi-fi, regorgeant de détails qui s’articulent vers un ensemble sonore plus large – des subtilités qui bénéficient certainement d’une reproduction audio appropriée.

Pour Wolfe, « Dusk », qui défie le genre, est l’un de ses enregistrements les plus élaborés à ce jour, le point culminant de sa carrière jusqu’à présent. Elle a touché à tout, du dark folk au metalcore – son lexique est vaste – et elle a récemment contribué à la bande originale du film A24. X. Nous verrons qu’elle a appliqué certaines des techniques cinématographiques de son travail de bande originale dans la production de cette nouvelle chanson, qui a été gérée aux côtés du magicien de studio David Andrew Sitek (de TV on the Radio). La voix dynamique de Wolfe flotte sur des rythmes lents, des arpèges de guitare maussades et les effets et ornements susmentionnés, créant un paysage sonore luxuriant.

Mentions honorables:

Bush – « Nulle part où aller mais partout »

Les groupes mettant de nouvelles chansons sur une compilation des plus grands succès sont une pratique courante. Malheureusement, ces chansons se présentent généralement comme un addendum maladroit – un outil de promotion de la compilation plutôt qu’un « grand succès ». En tant que single de leur prochaine collection de succès, « Nowhere to Go but Everywhere » de Bush défie cette convention. Cela ressemble à une célébration de tout ce que le groupe a accompli au cours de sa longue carrière – et à un rappel à son Seize Pierre l’apogée. Le facteur grunge est à son comble et la voix de Gavin Rossdale semble n’avoir pas vieilli depuis qu’il a chanté « Glycerine ». Ce n’est peut-être pas un « succès » dans le climat industriel actuel, mais il y a 20 ans, ce morceau aurait facilement la place pour le MTV Buzz Bin et au-delà.

Creeper – « Ciel noir »

Le groupe britannique Creeper s’apprête à sortir son troisième album Sanguinivore en octobre, et le dernier single du LP, « Black Heaven », voit le groupe en plein mode goth-punk. Il y a ici des allusions à Depeche Mode, Billy Idol et The Cars, et l’ambiance de fin de soirée des années 80 est palpable (comme le souligne le Conduire-clip vidéo de type).

https://www.youtube.com/watch?v=lzEmnpRIz38

POD – « Laisser tomber »

POD a créé son propre son au début et y est resté : une fusion de riffs slam-metal, de rock alternatif mélodique et de hip-hop de la côte ouest. Le premier véritable single de POD en cinq ans, « Drop », est empreint de beaucoup de nostalgie de l’époque où « Alive » et « Boom » dominaient la radio, et Sandoval et sa compagnie offrent des performances serrées et inspirées qui rappellent leur jeunesse. Ils ont même fait appel à Randy Blythe de Lamb of God pour une place vocale en tant qu’invité, complétant la mélodie amusante et prête pour le live avec une secousse d’agressivité.